Cocu pour la première fois

Nouvel an 2018, ma femme et moi avions invité quelques ami pour le réveillon, j’ai 55 ans, 1m75, 75 kg et ma femme 56 ans, 1m55, 65kg, brune type méditerranéen, plutôt réservé et timide, elle aime la sensualité les carresses, nous faisons l’amour en moyenne une fois par semaine. .. Pour l’occasion elle avait revêtue une petite robe noire, assez courte, qu’elle mettait pour la première fois. La soirée se passait agréablement, nous avions bu modérément et vers 2h du matin les invités commencèrent à rentré vers 3h du matin il ne restait plus que Pascal un ami commun divorcé. 45ans 1m80 ,110kg un peu bedonnant. . Comme il avait un peu trop bu je lui ai proposé de rester dormir chez nous, il accepta sans hésiter. Nous nous sommes installés tous les trois sur le canapé pour un dernier verre. Ma femme était assise entre nous deux. Il lui posa la main à plusieurs reprises sur le genou, ma femme ne réagissait pas.. Au contraire elle ecartait légèrement les jambes.. Pascal me regardais, comme il voyait que je ne disais rien, au contraire je lui souriais, il compris tout de suite.. Sa main restait maintenant sur la cuisse de ma femme, de plus en plus vers l’intérieur… Elle se laissait faire.. J’étais ébahi, je ne la reconnaissais pas. Ses jambes s’ecartait de plus en plus, je commençais moi aussi à lui caressé l’intérieur de la cuisse. Pascal avait à présent remonter sa main jusqu’à son string, il l’embrassait en même temps.. Je les regardais,je n’y croyais toujours pas, il lui caressait le clitoris, elle avait maintenant les jambes écartée, elle caressait la bosse de son pantalon, le deboutonnat et librera avec impatience sa bite bien gonflée et impressionnante, quelques secondes plus tard elle le sucait en lui carressant les couilles, sa bite est plus courte que la mienne mais plus grosse, 5cm au moins. Ma femme le pompait au rythme qu’il lui imposait, il avait la main posé sur sa tête. Pendant se temps je lui avait retiré son string et relevé la robe. Elle était trempée, je lui lechait sa petite chatte. Nos regards se croisere se fut tellement herotique. Je continuait à lui bouffer la chatte, Pascal lui jouie Dans la gorge sans prévenir, elle jouie à son tour.
Elle se leva et parti sans un mot vers la salle de bain et se coucher. On était tous les deux sur le canapé, on ne disait rien, on a fini nos verres, j’ai rejoint ma femme, lui est resté dormir sur le canapé. Ma femme dormais, je n’arrivais pas à dormir. Je n’y croyais toujours pas.. Mon sommeil était léger. Vers 6h ma femme se leva. Je pensais quelle allait au toilettes et boire un verre d’eau. Je l’entendis descendre les escaliers. Elle avait rejoint Pascal, mon cœur battait de plus en plus fort,. Que faisait ils ? Je me levais pour mieux entendre. Ils parlaient à voix basse. Et puis plus rien silence.. Je m’approchais. Un léger gémissement se fit entendre, ils bougeait. Mon cœur battait à fond..encore un gémissement,plus distinct.. Un râle, ça y est il baisait, je descendis quelques marches en silence, je pouvais les voir,. Il était à genoux par terre, elle sur le canapé les jambes relevées il la baisait sans retenue elle se donnait à lui. Il se leva, je cru qu’il allait jouir mais c’était pour reculer la table du salon. Il souleva ma femme et la coucha sur le sol, il l’a pénétra à nouveau avec facilité. Elle criait maintenant ils savaient sûrement que je les voyais ou que je l’ai entandais. Elle se crispa, elle eu un orgasme, il ralenti le rythme. Il continuait de plus belle, elle eu presque aussitôt un second orgasme. Il accéléra en soufflant il joui bien profond en elle. On entendais maintenant que leur souffle. Il se leva, elle reprenait son souffle les jambes écartée, je pouvais voir le sperme de Pascal couler de son vagin. Je suis remonté dans la chambre à coucher. Quelques minutes plus tard elle est remontée se coucher. Je faisais semblant de dormir. Elle s’endormie presque aussitôt. Je ne pouvais plus dormir, tout était tellement irréel.. La dernière image de ma femme jambes écartée la chatte explosé et degoulinante, la bite épaisse de de Pascal…
Je n’avais pas rêvé…
Le matin j’ai entendu Pascal se levé, je me suis levé à mon tour, ma femme dormait toujours..
Je l’ai rejoint il était à la cuisine, on bu un café ensemble, on ne parlait de choses et d’autres mais pas de la nuit, il y eu un moment de silence, j’allais lui en parler, au moment où j’ouvrais la bouche pour parler, il me demandas si j’avais entendu quelque chose là nuit, je lui dit que j’avais entendu et vu aussi.. Il me demanda en me regardant : Et maintenant ?
Je lui répondis :ça reste entre nous ?
Pascal : oui
Moi :tu restes aujourd’hui ?
Lui :tu veux ?
Moi: oui
Lui :ok

Je vous raconterais la journée une autre fois…………………………..
…………………………………………………………………..
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………
………………………………………………………………………
…………………………………………………………..
……………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *