Une première fois

J’ai eu un début de sexualité tout à fait normal, voir banal. Je me suis vite rendu compte qu’il manquait de piment dans le sexe même si j’étais satisfait et même si je satisfaisait mon épouse. Avant de pratiquer la domination, il a fallu que je sache d’abord ce que j’aimais. Ce fut là ma première expérience extraconjugale. Une jolie métisse aux seins opulents et aux lèvres bien charnues. La première fellation qu’elle me procura fut de loin celle dont je me souviens le mieux tellement c’était merveilleux. Elle m’a aspiré avec une puissance et une dextérité inouïe. Je sentais littéralement l’endroit de passage de sa langue sur mo gland. Extraordinaire.

Après ce début anthologique, je me suis occupé de son clito qui était proéminent. Je parvenais à le prendre en bouche et à le sucer pendant que mes doigts s’introduisaient dans son sexe. De ses mains, elle me plaqua la tête sur son sexe tout lisse afin presser ma bouche et m’inviter à poursuivre mais aussi à la fouiller très loin avec ma langue son intimité. Elle se tordait dans tout les sens et donnait des coups de reins tellement elle était en spasmes.

Elle pris ensuite le chose en mains. Elle pris un foulard tout léger et elle en entoura mes deux boules à la base du sexe. Une fois bien serré, elle tira le reste du foulard vers l’arrière. Je pouvait le sentir aussi entre mes fesses tellement elle tirait. Mon sexe fut tendu au maximum et le frein était à la limite de la rupture, mais sans que cela me fasse mal. Elle ouvrit sa bouche pour l’engloutir à nouveau tout entier. Mon dieu quelle sensation. J’avais du mal à résister.

Voulant sont plaisir également, sans arrêter de me sucer, et se tourna pour se mettre en 69 et m’offrir son sexe dégoulinant de miel du plaisir qu’elle voulait. Ce fut un 69 endiablé, intense. Elle pompait, c’est le juste, mot, littéralement mon sexe et bougeait dans tout les sens sur ma bouche
A ce moment, notre moment bascula un peut plus loin dans les événements.

Elle a commencé à ralentir. Je croyais qu’elle voulais faire une pose mais elle me dit « attend, je dois faire un petit pipi ».

Je lui ai répondu « pas de soucis » et je pris mes mains pour l’aider à me dégager….mais, profitant de la position 69, elle referma les jambes autour de ma tête et colla son sexe sur ma bouche. Coincé, je senti sortir un filet d’urine sur et dans ma bouche. Pris au piège, j’ai avalé une partie.
Ce fut une révélation pour moi, car ce n’était pas dégoutant du tout et son pipi n’avait pas de goût. Il était chaud et incolore.

Une fois terminé elle se retira et me dit qu’elle n’avait pas eu le choix sinon elle allait faire en chemin vers les toilettes. Je l’ai cru à moitier

Ce moment fut divin.

Elle m’a ensuite nettoyé en me léchant toutes mes parties humidifiées de son champagne et nous avons ensuite fait l’amour intensément. Elle m’a chevauché comme une amazone avec fureur et engagement.
Ce fut un moment inoubliable et c’est la que j’ai compris qu’une sexualité normale est déjà très bien, mais que des jeux plus osés amènent celle-ci vers des moments encore plus extraordinaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *