Soirée pyjama

Joyeux anniversaire Martine !
« Eh oui ce soir c’est ta fête et tu ne va pas être déçu ! ». Ma femme, en rentrant du travail était toute heureuse de voir que j’avais décoré la maison pour son anniv’, c’est magnifique ! Des ballons, des bonbons, de la musique, c’est l’ambiance ce soir…
Mais elle ne sait pas tout encore. Cela fait 2 mois que je prépare cette fiesta en secret. Et comme nos enfants ne sont pas là ce soir, on est tranquille.
Ce qui s’est passé c’est que pour la 1ère fois, je suis aller fouillé sur l’ordinateur familial dans sa session pour savoir ce qu’elle pouvais aimer en priorité… quelle stupeur ! Très vite dans ses dossiers et dans son historique internet, j’ai réalisé que mon épouse était encore plus folle du cul que je ne pensais depuis tout ce temps… elle n’a jamais rien laisser transparaitre depuis nos 6 ans de mariage, très discrète. Mais elle aime le sexe par dessus tout, ça je le sais, avec tout ces hommes qui lui sont passer entre ses cuisses avant moi. Et… merde, ça m’excite, a mort ! Je pense a tout ce qu’il est possible de lui donner en cadeau pour lui faire plaisir et la regarder s’amuser. L’idée a vite fait son chemin, je vais lui offrir ce qu’elle veut dans cette branche… après tout, ce sont ses 37 ans, il faut lui faire plaisir et je l’aime tellement.
Bilan après fouilles : Les soirées pyjamas en gangbang et les Bukkake, Ce sont visiblement ses grandes passions. Qu’il soit fait ainsi ! Je pense qu’elle en a déjà fait dans sa vie d’avant mais ça je n’en sais rien, là il faut mettre le paquet.
J’ai beaucoup prospecté sur le net pour trouver des candidats a cela, des mecs voulant baiser ma femme encore très bandante, le tout devant son mari… enfin « beaucoup », c’est manière de dire, j’ai trouver 16 mecs en une seule journée, vite vu. Et ça suffira, histoire de pouvoir contrôlé la soirée correctement.
Et nous voilà au soir fatidique. Après avoir accueilli ma femme sur les 18h, quelques compliments sur la fête et tout le blabla, nous discutons tout les deux assis sur le canapé. En premier je lui offre un (très) kitsch déguisement complet de licorne en pyjama, comme elle les aiment (oui, il y avait aussi ça). Un peu surprise, elle adopte avec plaisir ce costume a corne vert et orange, ridicule et très fun, toute fière de le mettre dans sa chambre (nue sous elle, vous allez comprendre). Elle a un peu galéré a le mettre, il était assez fin et ses gros seins et grosses fesses étaient ultra moulantes a l’interieur…
Et puis… je lui raconte tout le reste, mais tout ! Ce que j’ai vu, que je pense lui offrir (sans dévoilé la surprise). Certes, une certaine gêne est indéniable sur son visage au tout début, mais bien vite nous partons tout les deux sur l’idée que nous allons bien nous amusez tout les deux, un peu de piment dans notre couple. Pas question d’être mal a l’aise ce soir. Au bout de 5 mins, elle ne semble plus choqué au fait que j’aimerai la voire dans un grand gangbang, j’en trépigne d’impatience.
Eh !… on sonne a la porte.
16 ! 16 mecs rentre dans la maison, aucun n’a plus de 24 ans, certains sont tout juste majeurs (voir peut être pas). Ma Martine est toute fofolle, son fantasme ultime va enfin pouvoir se réalisé. Ils ont l’air aussi sympathiques que lubriques ces gaillards et sont plutôt content de voir cette belle jeune Milf en licorne (licorne devenue un peu porno pour le coup).
« Ma chérie, c’est pour toi, tes cadeaux ». Nous recevons ensemble tout ces hommes, ça prends de la place, même si notre salon est grand. Excellente ambiance ma foi, aucun ne semble mauvais parmi eux… mais il est déjà assez tard (20h). Après avoir demander a tout le monde si tous été okay pour le déroulement de la soirée dans les conditions précisément stipulées, c’est très vite partie.
Chaque homme a sorti sa bite de son froc et ma femme elle, a ouvert grand sa bouche. Ils se sont tous branler sur le corps fringant (mais caché par le costume) et la frimousse de mon épouse. Elle a dévoré chacune des bites qu’elle a eu devant son visage comme une affamée, tout en prends bien soin d’en avoir toujours une a branler dans chaque main en même temps. Tout ces glands qui passent sur la langue de ma petite femme, ils sont parfois 5 ou 6 autour d’elle, a tapoté leurs bites sur son visage. Une sur l’épaule, une qui se frotte dans ses cheveux, certains même caressent la leur dans ses oreilles. A genoux devant eux, elle pousse quelques râles de femelle en chaleur devant tout ces mâles. La salive coule, coule, coule… Ils font la « queue » devant elle tout en se touchant, une seule bouche ne pouvant pas satisfaire tout le monde ne même temps. Une bonne grosse heure comme ça, a sucer ses invités en érection, telle une maman prenant soin des besoins de ses petits. Elle est trempée de salive et de cyprine, le visage tout collant. Moi je suis assis sur le canapé un peu plus loin, a apprécier la scène et en guidant les mecs. J’ai mon portable avec moi et je film le tout par intermittence, sans oublier de me tripoté moi aussi. Martine est belle, si belle dans cette position, entourée de bites gorgées de sperme rien que pour elle. « ça te plait mon amour ? » je lui demande par moment. « Huhum » me réponds elle avec un petit regard et deux chibres dans la bouche.
Les mecs qui sont a côté de moi me sont très agréable. « Génial ton idée mon frère, bravo », « On va bien la satisfaire ta femme », « Merci mec ! Tu va voir ma grosse bite en elle ! ».
Après ça, sentent une certaine fatigue autant qu’un gros désire chez tout ce beau monde, je déclare qu’il est temps de passer a autre chose.
J’attire l’attention de tout le monde sur le bas du dos de la grande grenouillère de ma femme en signalant qu’il y a une ouverture assez large au niveau de ses fesses. J’entends un « Aaaaahhh » général. Toute excitée , Martine se met a quatre pattes et déboutonne le cul de la licorne qui est le sien. Elle commence a secoué ses très grosses fesses toutes frétillantes Les hommes sont bien jouasse de constaté qu’ils vont pouvoir se soulagé dans ma femme, dans sa belle chatte. Et ils ne perdent pas de temps.
Tandis que quelques autres continue de s’inséré dans la bouche de mon épouse, en file indienne, tout les autres vont plutôt exploré sa minette. Une bite devant, une bite derrière, Martine est a la fête ! 5 min chacun, ils rentrent en elle comme des taureaux et en levrette ! Et bientôt deux, on passe par l’anus aussi, 3 bites s’insère en elle, ma femme se prends de bonnes triplettes ! Une grosse heure là aussi a 4 pattes a être bourrinée comme une bête de somme qui nécessite fécondation. Avec tous ces jeunes hommes qui profitent de son corps, Martine m’avouera plus tard qu’elle a passer un des meilleurs moment de sa vie. Mais elle a chaud, très chaud, trop chaud… elle finis pas enlevé son costume, enfin, sous les applaudissements du public. La voilà nue, et la aussi les hommes te remercies pour le spectacle. « Un bombe ta femme, gaulée comme un tank, elle a des nichons énormes, on va lui mettre une bonne cartouche ». Et c’est vrai qu’il fait très chaud dans la pièce et l’alcool coule a flot. Certains en attendant leur tour font claqué leurs queues sur son dos, sur ses cheveux ou vont même jusqu’à tété ses gros seins par en dessous comme si elle était une vache.
Les hommes ont une idée finale. Ils placent ma femme au sol et le long du canapé, couchée sur sa nuque mais les jambes grandes écartées. Elle offre a tout le monde la superbe vision de ces deux beaux orifices déjà bien dilatés a toute la salle. Et deux part deux, ils viennent tous éjaculé dans l’un d’en eux, ce décident tous au trou de leurs choix. Chacun d’un côté, l’un pénètre sa minette tandis que l’autre profite de son anus. Une longue série interminable de bite et de sperme finis dans mon épouse au fond de ses entrailles, le tout sous mes yeux ébahi (je suis assis un 1 mètre). Je film la longue séance d’ailleurs, un souvenir que je chérie encore aujourd’hui, tout comme elle. Martine jouis et prends tellement de plaisir a tout ces hommes en elle.
Il est déjà minuit et tout le monde semble bien épuisé, les hommes étant tout vide de foutre pendant que ma femme en est remplie. Tout le monde, un peu ivre et mort de fatigue s’endort ainsi dans le salon un peu partout, 18 personnes… épique ! Martine a remis son costume de Licorne pour la nuit, pour ne pas avoir froid…
Et c’est le matin, il est 9h. Debout tout le monde ! Wouah, le plan dans la lumière du jour, on ne vois pas ça souvent. 16 mecs on jouis dans mon épouse hier soir, et cela se voit a l’état du salon. Tout le monde se réveil, bien content mais un peu dans les vapes et tout le monde semble vouloir rentré chez lui… mais non ! Je retiens tout ce beau monde, j’ai une dernière surprise pour ma Martine qui va avoir un « rappel ».
Je donne mes instructions a tous pour ce matin. « Ma chérie rêve d’un Bukkake depuis toujours, je vous propose de vous soulagé sur elle une dernière fois avant que vous partiez ». « Oh ouiiii, oui s’il vous plait ! » crie Martine. Il n’a pas fallu le dire deux fois, tout les gars ressortent leurs bites et commence a se masturber sur la mère de mes enfants en ce beau matin. Elle est encore toute retournée de sa nuit de « Cendrillon du cul » qu’elle vient de passée, elle n’est pas très fraîche et son pyjama est imbibé du sperme de la veille jusqu’aux pieds. Mais Martine est trop heureuse d’avoir un peu de rab’ !
Elle est a genoux de nouveau, langue pendante et elle attends la semence du matin de ses visiteurs, le tout mi-nue dans sa licorne. Là aussi, des « Huuum la gourmande », « Maman avait faim hein ? », « Un bon petit déjeuner bien nourrissant pour les putes dans ton genre » fusent de partout, ma pupuce adore. Et elle reçoit chacune des giclées de sperme sur elle, toute fière. On éjacule sur son front, ses joues, ses gros nichons, ses fesses charnues, sa bouche, certains même a l’intérieur du costume par le cou, le tout sous les grognements des mecs en ruts. « La dernière goutte… est toujours pour la bouche de ta femme » dit le dernier, sous les rires de tout le monde.
Une fois leurs petite affaire terminé, tout le monde s’en va en nous saluant et remerciant très aimablement, tous ce sont bien amusé durant cette nuit bien sale. Et nous nous retrouvons tout les deux, nus dans le salon. L’amour de ma vie assise au sol sur ses jambes, tout sourire, avec son costume de licorne cochonne tout recouvert du sperme d’inconnus, sa chatte et son cul encore poisseux et dilatés, et enfin avec un sentiment de gratitude envers moi qui est palpable. « Merci beaucoup mon chérie, tu es un amour, je t’aime tellement et si fort », et elle m’embrasse tendrement… toute de foutre qu’elle est. « Je vais prendre une bonne douche et je te fait des crêpes »…
Moi par contre, je ne résiste pas a l’envie de revoir les vidéos d’hier soir en l’attendant… en me branlant sur elle encore, bien sur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *